Le Gingembre

Par Louise    Le 11 février 2017    Aucun commentaire

Citation:

« Le souvenir, c’est la présence invisible ».

Victor  Hugo.

 

Le gingembre :

Le gingembre soigne à peu près tout. Ce sont les asiatiques qui en sont les plus grands consommateurs.

Ce merveilleux rhizome est une pièce maîtresse des pharmacopées chinoises et indiennes.

Plante originaire des Indes et de Malaisie, le gingembre intéresse depuis toujours les hommes pour ses vertus.

C’est une épice très populaire dans la cuisine asiatique, en particulier indienne. En outre, en France, il est surtout utilisé dans la confection du pain d’épice.

Cette plante a une action digestive et apéritive.

Il combat les maux de l’hiver (rhumes, toux, maux de gorge).

 

Le gingembre est très riche en antioxydants: –  il peut donc être un allié précieux dans la lutte contre les maladies cardio-vasculaires et les effets du vieillissement ainsi que pour prévenir le cancer colorectal. On ne consomme toujours que quelques grammes de gingembre à la fois et c’est pour cette raison qu’il faut en consommer régulièrement. 

 

Ses propriétés anti-inflammatoires   sont utiles pour soulager les rhumatismes aggravés par temps humide et froid, l’inflammation des articulations, l’arthrite rhumatoïde, voire l’arthrose.

 

Préparation et cuisson:

Choisissez du gingembre frais plutôt qu’en poudre et râpez-le vous-même. On le trouve à présent au rayon fruits et légumes de la plupart des supermarchés. Les choisir bien fermes, parfumés et sans taches. Le mieux est de râper le rhizome – de le mettre dans un bac à glaçons et au bout de quelques heures lorsque ces glaçons de gingembres sont congelés, les démouler et les conditionner dans votre congélateur. De la sorte que lorsque vous en avez besoin, ils sont tout prêts pour votre utilisation. Si toutefois, ceux-ci sont trop gros, les couper en deux avant de les conditionner.

Et voila comment se simplifier la vie…

 

Astuce de Grand-Mère…

Cataplasme de bardane:

Autrefois, les mères de famille conservaient les feuilles de bardane dans de l’huile pour en avoir toujours à disposition.

Appliquées en cataplasme, elles soulagent rapidement torticolis et douleurs articulaires.

Ingrédients:

Feuilles fraîches de bardane, eau salée.

-Faites macérer des feuilles  fraîches de bardane pendant 12 heures dans de l’eau salée.

-Conservez 2 heures sur les parties douloureuses.

 

A bientôt…

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *