L’ail – Cet alicament Protecteur !

Par Louise    Le 31 décembre 2015    Aucun commentaire

Bonjour tout le monde,

Citation:

« Pas trop d’isolement; pas trop de relations; le juste milieu, voilà la sagesse. »

Confucius – Philosophe (-551 – 479).

 

L’ail – Cet alicament protecteur !

2015-12-29 23.12.53

(tout le nécessaire pour la fabrication de la persillade…)

 

Aujourd’hui, je vais vous raconter une petite et courte  histoire concernant l’ail!

Cette histoire concerne ma famille. Je suis Calédonienne et donc, lorsque ma famille est arrivée à la fin du XIXe siècle en Nouvelle-Calédonie, une concession leur a été attribuée et bien entendu, comme bon nombre de famille ici, elles ont « retroussé » leurs manches et se sont mis au travail ! Tout était à faire évidemment puisque, il n’y avait rien… Maison à construire avec les moyens du bord de l’époque, etc. Mes arrière grands-parents se sont attelés à une chose très importante  (pour l’époque), c’est d’avoir un potager qui était primordiale et bien évidemment, l’ail en priorité !! Donc, le matin et une fois par semaine, ma grand-mère donnait à ses enfants au petit-déjeuner une « grand tartine » de pain au levain fait maison… (car à cette époque, il n’y avait pas de boulanger, ni d’épicerie) beurrée avec du beurre baratté du matin qu’elle faisait elle-même bien sur et par-dessus elle mettait de l’ail écrasé ! Et ses enfants mangeaient cette  » grande  » tartine entièrement ! Ceci dans le but d’éliminer ou tout simplement d’expulser les parasites et les vers intestinaux. Cette petite histoire est de signifier l’importance qu’a toujours eu l’ail depuis toujours.

C’est bien connu, l’ail est utilisée depuis la nuit des temps, il est un puissant antiseptique.

Dans l’Antiquité, les personnes qui étaient en contact avec les malades en consommaient régulièrement. 

Les « plus santé »

L’odeur piquante de l’ail provient de l’allicine, qui est un composé organo-sulfuré aux propriétés antibactériennes.

Alors, je vous vois venir… Vous me direz – mais cette odeur forte et incommodante… Mon haleine dans tout ça !!Je ne peux en manger …

Eh bien, pour une fois, pensez à votre santé et adoptez cette fabuleuse plante qui du reste donne un goût à vos mets !

Cette plante « extraordinaire » nettoie – purifie – elle combat les bactéries et présente des propriétés antiseptiques et anti-infectieuses pour les voies respiratoires.

En somme: c’est l’un des légumes condimentaires les plus précieux que la  nature nous ait donné.

La consommation régulière d’ail a un effet positif dans la prévention des maladies cardio-vasculaires qui en faite est une des premières causes de mortalité des pays industrialisés.

Donc généralement, l’ail est traditionnellement utilisé pour de nombreux  autres effets bénéfiques: il soulage les douleurs dentaires, en décoction ou directement sur la dent. Il a un pouvoir antiseptique sur les voies respiratoires, stimulation du cœur,etc.

Comment le choisir ?

Les gousses d’ail doivent êtres fermes et leur peau bien plaquée.

Comment le consommer ?

« une gousse tous les jours »…

Il est préférable de manger les gousses d’ail crues, écrasées, pour bénéficier de toutes leurs vertus. Mais elles ont un effet sur la santé que consommée quotidiennement, à raison d’une gousse… au minimum !

Alors, je « reviens » sur le détail important qu’est l’odeur de l’ail !

Pour la neutraliser, vous pouvez toujours mâcher quelques grains de café, d’anis, une branche de persil ou bien croquer une pomme afin d’atténuer cette odeur…

L’ail des voyageurs :

Consommer une gousse d’ail crue avant les repas permet de protéger de la tourista (diarrhée du voyageur).

 

Truc de Grand-Mère.

Lendemain de fête…

Si vous avez fait quelques excès lors des fêtes de fin d’année, il est recommandé de boire cette tisane tout au long de la journée: elle améliorera nettement votre état !

Ingrédients:

1 cuillère à soupe de verveine – 1/2 cuillère à soupe de lavande – 1/2 litre d’eau. 

Portez l’eau à ébullition. Versez-la sur les plantes.

Couvrez et laissez infuser 10 minutes.

 

Recette :

Les bons caramels de Grand-Mère:

Ingrédients:

60 gr de beurre – 60 gr de miel – 100 gr de sucre cristallisé – 25 gr de cacao – 2 cuillères à soupe de crème fraîche. 

Faites fondre le beurre, le miel, le sucre et le cacao dans une casserole à feu doux.

Ajoutes la crème fraîche et laissez épaissir à feu doux en remuant de temps en temps avec une cuillère en bois pendant 30 minutes environ.

Versez la préparation dans un moule à caramel légèrement huilé.

Laissez refroidir complètement avant de démouler.

 

Aujourd’hui – nous sommes le premier jour de l’année 2016 

Je souhaite à tout le monde une Bonne et Heureuse Année 2016 mais surtout une réussite dans tous les domaines pour cette nouvelle année – sans oublier la santé !

 

Merci de me rendre visite.

 

Louise.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *